Des femmes juives engagées : d’Esther aux militantes sionistes (04/02/20) [séance reportée]

La dixième séance de notre séminaire Actualités et Renouveau des Études Juives n’aura finalement pas lieu le mardi 4 février de 18h30 à 20h30, en salle des Résistants, à l’École normale supérieure (45, rue d’Ulm). Elle est reportée à une date à déterminer.

Cette séance, animée par Marie-Laure Rebora et Vincent Vilmain, sera consacrée à l’engagement politique des femmes juives. Nous explorerons ce thème dans deux directions : l’analyse des représentations d’Esther et l’histoire de l’engagement des femmes dans le sionisme politique au XIXe et XXe siècle.

Esther (© Dikla Laor)

Marie-Laure Rebora, élève à l’ENS au département de Sciences de l’Antiquité, où elle étudie l’histoire et la littérature des mondes romain et grec, proposera une réflexion autour du modèle de la femme biblique en croisant l’exégèse de la Meguila d’Esther et ses lectures les plus contemporaines avec les portraits de femmes bibliques de la photographe israélienne Dikla Laor.

Myriam Schach (1867-1956)

Vincent Vilmain (Université du Maine) est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université du Maine. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire des femmes dans le sionisme, la question des minorités et, plus récemment, le rapport des religions à la question raciale. Il a publié Les femmes juives dans le sionisme politique (1897-1921). Féministes et nationalistes ? (Honoré Champion, 2018). Il nous parlera des luttes de femmes juives au XXe siècle, au croisement du féminisme et du sionisme. 

Golda Meir (1898-1978)